Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

AU BOUT DU MONDE : LA NOUVELLE-CALEDONIE

 Mis en ligne en décembre 2017

Le tour de l’île.

J’arrive sur la plage de sable fin, l’eau turquoise se frotte à mes pieds, c’est en Nouvelle-Calédonie que j’atterris. Située entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande se trouve un archipel d’Océanie constitué d’une multitude de petits îlots tous plus paradisiaques les uns que les autres. Cette région française, un DOM TOM, est aussi caractérisée comme un pays.
Je vais vous emmener avec moi dans ce voyage exotique au bout du monde. Vous faire découvrir une autre culture ainsi qu’une faune et une flore endémique.
Après avoir passé plus d’une journée d’avion partant de la France, j’arrive au sud de la Nouvelle-Calédonie par la compagnie « Air Calin ». Je réaliserai mon périple d’une semaine en longeant les côtes calédoniennes.
Je me retrouve alors sur une des plus grandes plages de la capitale : sur la baie de l’Anse Vata, très prisée des Nouméens. On y croise aussi bien des windsurfers, kitesurfeurs et autres …
On y retrouve aussi le Faré du Palma Beach de l’Anse Vata, situé au bord de plage, face au lagon. C’est un restaurant ouvert de 6h30 à 22h, qui sert tout type de repas. On y retrouve aussi une grande piscine et un lieu de détente pour tout le monde.
Notre périple continu à l’aquarium des lagons qui présente des espèces connues tels que le requin, mais aussi des espèces caractéristiques de la nouvelle Calédonie : le nautilus… On y découvre une toute nouvelle faune comme le poisson coloré, ou encore le tricot rayé : un serpent marin. Ils ne sont dangereux que lorsqu’ils se sentent en danger. En effet, sa morsure reste extrêmement rare mais doit être traitée immédiatement.
En continuant le long du littorale, vous pouvez retrouver la baie des Citrons qui tient son nom des citronniers qui parcourt toute la baie. Une place aussi bien idéale pour les touristes que pour les habitants qui se retrouvent dans les bars et assistent à un magnifique coucher de soleil.
En commençant votre tour de la nouvelle Calédonie, je vous conseille de passer par la plage de la roche percée pour y découvrir son célèbre bonhomme et la brousse qui l’entoure. En effet, cette plage se dote d’une attraction naturelle : un rocher érodé par les vagues qui forment un « bonhomme ». Elle est aussi réputée pour ses rouleaux, d’importantes vagues idéales pour les surfeurs. Au nord de cette première plage, se trouve la baie des tortues, remplie de pins colonnaires. Une plage protégée où ces animaux viennent parfois déposer leurs œufs dans le sable.

Le Bonhomme de la roche percée. Photo Mickaël T.

Si vous continuez de vous aventurer vers le centre de la Nouvelle-Calédonie, je vous suggère d’aller assister à la foire de Bourail, un événement unique le temps d’un week-end ou plus de 20 000 personnes sont au rendez-vous chaque année. Au programme : rodéo, attrape cochons, bûcheronnage, élection de miss, animations musicales…

 

 

 

 
Au sein de la nouvelle Calédonie situé à Dumbéa on peut retrouver dans des chemins broussailleux, une grande cascade et son cours d’eau qui s’écoule dans les communes de Paita et de Bouloupais. Attention, je privilège un 4×4 afin d’y accéder sans encombre. Il y a un espace aménagé afin de camper ou de poser son feu, il y a même une petite piscine naturelle incrustée dans la cour d’eau, faite en pierre, à l’abri du courant. Cette eau est si claire qu’une fois plongé dedans vous y verrez un fond de rocher coloré à la lumière située plusieurs mètres en profondeur.

La Poule de Hienghène. Photo Anne Raulin Mignard.

 

 

Plus au nord vous y trouverez la poule de Hienghène, aussi appelée la poule couveuse, située sur une île rocheuse en forme de poule, naturelle et très touristique. Pour l’admirer, je vous conseille de trouver un point de vue en hauteur.

 

 

 

Et pour se restaurer ?

Le restaurant L’Astrolabe situé sur la baie des citrons,
-le marché de baie de la Moselle : Rue Georges Clemenceau, on y trouve tous les fruits exotiques de la région et notamment une grande variété de poisson fraichement sortie de la mer durant la nuit, vous ne trouverez pas plus frais. Je vous conseille le thon rouge, un délice. De plus vous y retrouverez des animations le soir sur cette place.
-le phare du palma Beach
Mon coup de cœur : Le Roof, un restaurant situé sur l’eau, s’accompagne d’une piste de danse et parfois même de la compagnie de dauphins.

                Restaurant le Roof sur l’eau. Photo the Belongs.

Une envie de sable fin ?

Île au canards accessible via des bateaux taxis jaunes, au départ de l’Anse Vata. C’est une excursion originale ou farés, transats, tables, ou encore salons privés, sont disponibles à votre arrivée. Les activités sont nombreuses, vous pouvez y enfiler masques et tubas afin de nager avec les poissons et de découvrir les différents sentiers marins.
L’îlot Amédée ou plus connue sous le nom de phare Amédée est une ile située bien plus loin aux bordures du lagon. Cette excursion vous prendra la journée. Le départ se fait à la baie de Moselle à côté du marché, à bord d’un bateau d’une centaine de personnes qui dure approximent 30 minutes. On y retrouve une fois sur l’île un flot d’activités, entre démonstrations de grimper de cocotier, Bar, visite du phare, plage, piscine, aires de jeux, chaises longues, plongée… La journée passe très vite !
L’île des pins est sans doute l’île à ne pas manquer. Pour l’histoire cette île fut baptisée par le capitaine Cook. On la surnomme aussi « l’île du paradis ». Le voyage est plus long est attention si vous n’êtes pas habitué au mouvement du bateau. Enfin arrivée sur l’île, vous y trouverez une multitude de plage aussi belle les unes que les autres, un paysage semblable a des cartes postales, et le meilleur : un sable très réputé pour être aussi fin et doux que de la farine ; promis j’ai testé pour vous. Vous pouvez aussi y passer la nuit dans des cases Kanak typiques de la région et gouter une spécialité : le bougna. Un plat cuisiné dans des feuilles de bananiers est cuit à l’étouffée dans le sol par des pierres chaudes.

Un paradis a l’île des Pins. Photo Mickaël T.

 

Pour le plaisir des yeux.

Afin de terminer votre incroyable aventure, Si vous avez la possibilité de faire un tour en hélicoptère afin de découvrir le lagon calédonien et ses eaux turquoise, mais aussi vous posez sur une petite étendue de sable blanc qui resurgit de l’eau. Ce lagon qui protège la quasi-totalité de la Nouvelle-Calédonie, ce qui permet aux nombreuses plages de rester protégé des vagues.
Alexandre Piquier

Pour en savoir plus : Cliquez ici

Comments are closed.