Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

Avantages et inconvénients

Mise en ligne en avril 2018

Le réseau Li-Fi plus performant et sécurisé que le Wi-Fi

Comme nous l’avons vu précédemment, l’ampoule LED peut s’allumer et s’éteindre un milliard de fois par seconde ce qui correspond théoriquement à un débit de données de 10 Gigabytes par secondes ce qui est 10 fois plus élevé que la technologie Wi-Fi actuelle. On notera toutefois que l’œil humain est incapable de remarquer ces scintillements de lumière.

Comme le Li-Fi fonctionne grâce au spectre lumineux, il est nécessaire de se trouver sous une source de lumière pour profiter de la connexion Li-Fi. Les ondes lumineuses, au contraire des ondes électromagnétiques, ne peuvent pas traverser les murs. Cela limite non seulement les interférences mais aussi les risques d’intrusion à distance. Aujourd’hui les connexion Wi-Fi sont protégés par des clés cryptages mais ces protections ne sont pas invulnérables : en effet il faut en moyenne entre 2 et 14 heures pour récupérer une clé de cryptage WPA ou WPA2 grâce à plusieurs méthodes. Le Li-Fi résout ce problème de sécurité. S’introduire dans un réseau Li-Fi serait uniquement possible grâce à un accès physique à la source lumineuse ce qui s’avère assez compliqué.

Une technologie verte, économe et sans danger

La technologie Li-Fi fonctionne uniquement avec un éclairage LED. Or de nos jours, l’utilisation des ampoules LED a considérablement augmenté. Nous les retrouvons dans la maison, la rue, les lieux publics et les voitures. Elle présente tout d’abord un avantage économique remarquable : pour une ampoule LED qui consomme 9 Watts, elle restitue une puissance de 60 Watts. Si on considère un ensemble de 10 ampoules LED fonctionnant 6 heures par jour pendant un an cela représente une facture totale de 30€ alors qu’avec des lampes à incandescences ce serait 200€ soit entre 6 et 7 fois plus cher.

De plus elles ont une durée de vie relativement plus élevé : une ampoule LED à une durée de vie comprise entre 50 000 heures et 100 000 heures. En comparaison, une lampe fluo-compacte fonctionne en moyenne entre 6 000 et 15 00 heures. Théoriquement, la technologie Li-Fi est moins couteuse qu’une technologie radio et les infrastructures sont déjà présentes dans le paysage urbain comme les lampadaires, ou en intérieur comme lampes de tables ou lustres. Il suffira d’incorporer la technologie Li-Fi dans ces objets pour transmettre des données.

Enfin, le Li-Fi offre une alternative aux ondes radios de la Wi-Fi qui sont potentiellement nocives pour les êtres humains. La Wi-Fi utilise des ondes d’une fréquence de 2 400 MHz, c’est-à-dire les mêmes que celles des fours à micro-ondes. Cette fréquence a la particularité d’agiter les molécules d’eau, et notre corps est constitué de 75 % d’eau. Elle représente donc un danger redoutable pour l’homme et est souvent négligé.

Une technologie de jour et unidirectionnelle

Un des problèmes majeurs de la Li-Fi est la nécessité d’une source lumineuse active en permanence c’est-à-dire que la Li-Fi n’est pas fonctionnel dans le noir. Il sera donc impossible de regarder le dernier épisode de la Casa de Papel dans son lit après une journée de travail épuisant.

L’autre problème de la Li-Fi est que cette technologie ne permet que de recevoir des données. On ne peut pas envoyer de données comme par exemple mettre en ligne des fichiers, de passer des appels vidéo et ainsi de suite. La Li-Fi serait donc complémentaire à la Wi-Fi c’est-à-dire qu’elle limitera l’utilisation de la Wi-Fi (qui est déjà un progrès considérable en soit) mais pour l’instant la Li-Fi à elle seule ne remplit pas toutes les conditions nécessaires pour remplacer totalement la technologie Wi-Fi. Cependant de nombreuses recherches sont en cours pour trouver

une solution à ce problème. Nous pouvons donc envisager que l’envoi de données serait possible par le réseau Li-Fi dans un futur proche.

Tanvir Alam

Jeffrey Rayman

Sommaire du dossier :

 

Comments are closed.