Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

Carroll Shelby, Monsieur Muscle Car

Mis en ligne en avril 2015

Carroll Shelby compte parmi les plus talentueux concepteurs de muscle cars, ces véhicules apparus dans les années 1950 et caractérisés par des moteurs « big block » ou « small block » tels que les V8 ou les V10, de gros pneus, des roues chromées et un double échappement. Il contribua à l’essor de ces voitures, à leur renommée, à leur beauté et à leur puissance. Plus largement, par son palmarès de pilote et par ses fameuses préparations de voitures pour le groupe Ford, il fut une figure incontournable du monde de l’automobile américaine.

Sa passion : l’automobile sportive

Carroll Hall Shelby est né le 11 janvier 1923 à Leesburg au Texas. Son père, Warren Hall Shelby, facteur, était un amateur d’automobiles. Il effectue son service militaire en tant que pilote dans l’armée de l’air durant la Seconde Guerre mondiale, puis il se lance successivement dans le transport routier, l’exploitation pétrolière ou encore l’élevage de poules. Il finit par se consacrer à sa passion : l’automobile sportive.

CarrollShelby_CarrollShelby_0

Carroll Hall Shelby en 1966.

En 1952, il commence sa carrière de pilote sur MG. Puis il enchaîne avec Allard Cadillac, Ferrari, Maserati ou encore Aston Martin. Il fait ses débuts en Formule 1 au Grand Prix de France en 1958. En 1959, il remporte avec une Aston Martin les 24 Heures du Mans. Mais il met un terme à cette carrière dès 1961, à cause de problèmes cardiaques.

Selon M. Millet, commissaire de course des 24 Heures du Mans, cette course, et tout particulièrement les catégories « Légendes » et « Innovantes », est exaltante. La première pour le côté nostalgique des muscle cars et la seconde pour la beauté des concept cars. Ces dernières intéressent d’ailleurs beaucoup l’une des associations de l’IPSA, IPSA’Novation, qui s’est donné le projet fou d’en concevoir une de A à Z.

Ford devant Ferrari grâce à Shelby

Carroll Shelby se fixe alors un objectif : battre les Ferrari avec une voiture de sport américaine. C’est ainsi qu’apparaît en 1962 la mythique Shelby Cobra 260, audacieux croisement d’une puissante mécanique V8 Ford et d’une caisse de petit roadster britannique AC. Tout au long des années 1960, les Shelby Cobra vont dominer les courses en Amérique du Nord et connaître de grands succès en Europe.

En 1963, Enzo Ferrari accepte de vendre sa compagnie à Ford, mais change d’avis à la toute dernière minute. Henry Ford, furieux, lance alors un programme GT (grand tourisme) pour déloger Ferrari du championnat européen d’endurance. Carroll Shelby est appelé à la rescousse. Et en 1966 l’écurie Shelby American, dont Carroll Shelby est le propriétaire et le directeur technique, remporte les 24 Heures du Mans avec la fameuse Ford GT40.

Les Mustang Shelby

CarrollShelby_GT350_0

Mustang Shelby GT350.

À la même période, souhaitant contrer Chevrolet et Plymouth dans les championnats américains, Ford veut une Mustang plus sportive. Carroll Shelby la réalise, et elle remporte ce qui deviendra plus tard le championnat NASCAR.

Pour cela, Shelby transforme la Mustang fastback en voiture hautes performances. Selon le site Madness US, « le V8 289 ci est affûté grâce notamment à des collecteurs spécifiques, avec différentiel à glissement limité, vilebrequin spécial, carburateur Holley quatre corps, admission par pipe spéciale en aluminium, échappements spécifiques. Deux cache-culbuteurs ailetés en aluminium et frappés du cobra devenu l’emblème de la marque complètent l’ensemble accolé à une boîte de vitesses manuelle Borg-Warner à quatre rapports ». Cette première Mustang préparée par le Texan, appelée la Shelby GT350, atteint 306 chevaux. Pour maîtriser sa puissance, « les suspensions sont renforcées et des freins à disques montés à l’avant ».

CarrollShelby_GT500_0

Mustang Shelby GT500.

En 1967, le restylage des Ford Mustang aboutit à la Shelby GT500. Les réalisations de Carroll Shelby s’éloignent un peu plus des Mustang produites par Ford. La puissance passe à 355 chevaux.

Avec le rapprochement des usines Shelby et Ford, en 1969, les Mustang Shelby vont changer de style. Mais la fin de la décennie 1960 signe l’arrêt de la production des GT500 et GT350.

La ligne d’arrivée

Après un intermède hors du monde de l’automobile, Carroll Shelby collabore encore avec Dodge de 1982 à 1989, participant à la réalisation d’une légendaire supercar, la Dodge Viper.

En 1990, après une transplantation cardiaque, il se retire des affaires. En octobre 1991, il fonde le Carroll Shelby Heart Fund, une association caritative qui finance des transplantations cardiaques pour les enfants. When you hear those words, ‘I think we found you a heart’ there is nothing so sweet (« Quand vous entendez les mots “Je crois que nous vous avons trouvé un cœur”, il n’y a rien de plus doux »), dira-t-il.

Cependant, il renoue en 2005 avec le groupe Ford, en tant que président d’honneur et conseiller. En 2007, en effet, Ford relance la Shelby GT500. Son moteur V8 de 5,4 litres compressé et ses 500 chevaux en feront la Mustang la plus puissante de tous les temps.

Carroll Shelby est mort à Dallas le 10 mai 2012, à l’âge de 89 ans. Cet homme qui a toujours aimé la France et ses 24 Heures du Mans a véritablement marqué l’histoire de l’automobile américaine.

L’avis de trois garagistes

L’engouement pour Shelby est-il une folie sans fondement ou l’homme peut-il réellement être considéré comme une légende ? Pour éclaircir ce mystère, voici l’avis convergent de trois garagistes installés en Île-de-France.

Tous trois s’accordent à dire que les années Shelby correspondent à une époque charnière où l’industrie automobile fut florissante sur le plan des nouveautés, mais aussi de la production de masse.

Sur le plan technique, selon le directeur du garage MBC situé à Vaujours, ces engins mythiques sont d’une simplicité telle que les pièces détachées sont encore disponibles à l’heure actuelle du fait du nombre incroyable de bolides toujours présents partout dans le monde. Seul bémol : ce sont des monstres de puissance, mais également de carburant. En effet, si leurs performances défient toute concurrence pour ce type de voitures, ils ont été conçus à une époque où la conjoncture n’était pas à la préservation de l’environnement…

Quant à Carroll Shelby, pour chacun des professionnels interrogés cet homme d’origine modeste a connu une ascension qui fait rêver, et il est un des rares à avoir encore autant d’influence aujourd’hui.

Adrien Leblond

Pour en savoir plus

Frise chronologique récapitulant la biographie de Carroll Shelby (en anglais)
Le Mans 1923-2014. Voitures de légende, hors-série de Bruno Palmet et Stéphane Bois
Carroll Shelby Museum : 6405 Ensworth St, Las Vegas, NV 89119, États-Unis

Comments are closed.