Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

Comment fonctionne votre ordinateur ?

Mis en ligne en avril 2018

Non, vous ne vous intéressez pas à ce qui se trouve dans votre ordinateur (sondage mené en Aéro 1, GP12-JRL2, le 13 mars 2018), tout est fait pour que vous ne vous y intéressiez pas, ordinateur vissé industriellement, garantie dissoute en cas d’ouverture, impossibilité de changer les pièces de sa machine, etc…. Mais vous vous devez de vous y intéresser, car ces machines coûtent chères, et leurs garanties sont vites dépassées. Et après ça, une panne et c’est votre argent qui est touché. Connaitre votre ordinateur va vous permettre de, non seulement économiser de l’argent en réparant vous-même votre ordinateur, mais aussi d’augmenter sa durée de vie grâce à vos nouvelles connaissances en Hardware (la partie physique/réelle de votre ordinateur) et Software (la partie virtuelle / binaire).

La partie hardware

 

La partie Hardware est composée de pièces obligatoires pour le bon fonctionnement de votre ordinateur :

Auteur : LDLC.com

 

– cadre rouge : carte mère

– cadre violet : processeur

– cadre bleu clair : disque dur/ SSD

– cadre marron : RAM

– cadre bleu foncé : carte graphique

– cadre vert : alimentation

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Grosbill.com

La « carte mère »

Support de toutes les pièces de votre machine, elle permet aux composants de communiquer entre eux, pour s’échanger les données essentielles pour leurs calculs. Elle gère le flux des données grâce à son horloge interne (En informatique, l’horloge interne est le processus qui sert à fournir la date et l’heure en temps réel (Real Time Clock) aux logiciels qui en ont besoin. Matériellement, cette horloge numérique est alimentée par une pile située sur la carte mère. Cette disposition permet à l’horloge interne de continuer à fonctionner même si l’ordinateur est éteint, ou privé d’alimentation électrique.). Cette horloge lui permet de faire en sorte que les données transmises par un composant arrivent au bon moment à un autre composant cible. De plus, elle permet de démarrer le « BIOS » logiciel se situant sur la carte mère, il permet de démarrer une série de fonctions qui vont démarrer votre système d’exploitation en coopération avec votre disque dur quand vous allumer votre machine.

Le « processeur »

Auteur : UPtech – Men’s Up

Cœur de votre ordinateur, il permet à votre machine d’effectuer des calculs complexes très rapidement, c’est grâce à lui que vos calculs Excel fonctionnent. Il effectue ces calculs grâce à un enchainement complexe de transistors qui lui permettent d’effectuer des opérations très simples (addition, soustraction, etc…). Les meilleurs processeurs du marché public d’aujourd’hui (AMD FX 9590 par exemple) peuvent atteindre les 5 GHz, ce qui implique 5 milliards d’opérations élémentaires par secondes. Mais ce n’est pas la seule chose qui rentre en jeu pour les processeurs, il faut aussi prendre en compte le nombre de cœur physique qu’ils possèdent : par exemple, pour faire tourner une page internet, un logiciel comme Excel et en même temps un logiciel de modélisation 3D comme CATIA, il faudra à votre processeur un nombre de cœur assez important ( à savoir 4 environ ) pour qu’il puisse bien répartir ses calculs, et que cela ne crée pas de « Bouchons » qui diminueraient les performances de votre machine. Cela se voit sur vos anciens ordinateurs, ayant des processeurs plus anciens avec moins de cœurs et une cadence inférieure à 2GHz : si vous lancez trop de pages internet, votre ordinateur mettra énormément de temps à vous les afficher, alors que vos machines récentes vous les afficheront très rapidement.

Le « disque dur » ou le « SSD » et la « RAM »

SSD, Auteur : 01net.com


Disque Dur, Auteur : TopAchat.com

Ram, Auteur : 1foteam.com

Les informations que vous stockez sur votre ordinateur (photo, musique, logiciels, etc…) se situent sur votre disque dur (ou HDD) et/ou votre SSD. Tout d’abord, il faut comprendre que votre disque dur ou votre SSD ne sont pas assez rapides pour envoyer les informations requises par votre système à temps, d’où la nécessité de la RAM. Il faut imaginer le circuit suivant :

 

Le disque dur et/ou le SSD envoie les données demandées par le système en avance sur la RAM, qui elle s’occupe d’envoyer ces mêmes données à grande vitesse au composant la nécessitant. Plus votre RAM possède d’espace pour stocker les données en avances, plus le circuit ci-dessus sera fluide, et plus votre ordinateur sera rapide.

Aujourd’hui, la RAM d’un ordinateur classique tourne autour de 8Go, ce qui est suffisant pour une utilisation peu poussée de votre ordinateur, mais vous pouvez, si vous avez besoin de beaucoup de ressources rapidement (comme pour la modélisation 3D), augmenter facilement la taille de votre RAM à 16 voir 36 Go, ce qui est amplement suffisant pour une utilisation poussée de votre machine. Pour ce qui est de l’optimisation de votre composant de stockage, il y a deux possibilités : le disque dur ou le SSD.

Le disque dur se révèle relativement peu coûteux comparé au SSD, et possède également plus de place, mais attention à ne pas abuser de la capacité d’un seul disque dur, par exemple, si vous achetez un disque dur de 20 To, vous aurez énormément de place, mais le disque dur aura énormément de mal à vous trouver une information stockée sur lui. Il vaut mieux privilégier l’achat de plusieurs disques durs de taille moyenne comme 2To, qui permettront une meilleure fluidité de votre ordinateur.

Quant au SSD, il a la même fonction que le disque dur, mais est 2.5 fois plus rapide pour l’échange de données, ce qui fluidifie encore plus le circuit présenté juste avant. Le seul problème du SSD est son coût, relativement coûteux et sa fragilité, car un SSD à une durée de vie limitée comparée au disque dur : plus vous enregistrez et supprimez de données sur lui, plus sa durée de vie diminue (à cause d’une usure électrique pour faire simple). Par conséquent, il n’est pas efficace seul. La meilleure méthode pour avoir un ordinateur rapide est le combo disque dur et SSD. Dans le disque vous pouvez mettre les données massives mais non utiles (comme des photos) et sur le SSD des logiciels comme CATIA qui seront plus performant grâce au SSD, et qui diminueront plus lentement sa durée de vie (qui pourra atteindre plusieurs années, avec une baisse de performance chaque année malheureusement).

Auteur : Matériel.net

 La « Carte graphique »

La carte graphique est obligatoire pour tout ordinateur devant faire des calculs 3D poussés (comme pour CATIA par exemple). Il s’agit d’une carte étant composée d’une VRAM (mémoire vidéo dédiée), qui se comporte comme une RAM, et d’un GPU, à savoir d’un processeur moins puissant que le principal, mais permettant de soulager sa charge de travail. La VRAM et le GPU seront assignés la plupart du temps pour les calculs 3D. Pour l’optimisation, il est très difficile voir impossible de changer la VRAM d’une carte graphique, et il en va de même pour le GPU. Par conséquent, vérifiez, avant d’acheter un ordinateur, quelles sont les caractéristiques de sa carte graphique, en sachant qu’une carte graphique avec beaucoup de VRAM sera très performante (aujourd’hui, la plupart des cartes graphiques possèdent 2Go de VRAM, le mieux pour la modélisation 3D étant 4Go de RAM pour certaines fonctions poussées). Ce composant est vraiment utile pour les personnes voulant faire de la 3D poussée. Par exemple, si vous ne faites que des calculs Excel ou de la programmation, il n’est pas nécessaire de posséder une carte graphique extrêmement puissante.

« L’alimentation »

Auteur : Amazone.fr

Il s’agit du composant fournissant l’énergie nécessaire à votre ordinateur pour fonctionner, il n’est changeable que sur les ordinateurs fixes (ordinateurs de bureaux). Veillez juste à ce que la consommation de votre ordinateur ne dépasse pas celle fournit par votre alimentation.Vous avez donc pu voir différentes possibilités pour améliorer votre ordinateur physiquement parlant, cela vous permettra, une fois que votre ordinateur ne pourra plus suivre votre demande (comme pour de la modélisation 3D, etc…), de comprendre pourquoi il n’est plus fluide, mais aussi de compenser ses faiblesses avec d’autres composants. Ce qui vous reviendra moins cher que de donner votre ordinateur à un spécialiste car votre garantie sera dépassée, qui vous facturera bien plus cher les réparations et les nouvelles pièces qu’il vous dira de commander. Il faut savoir que tout ce que vous venez de lire est aussi vrai pour les ordinateurs portables, mais les entreprises qui vous les vendent ont tendance à vous empêcher de modifier vos machines, et il est fort probable qu’à l’avenir, les ordinateurs portables ne pourront plus être modifiés. Mais les ordinateurs fixes, eux, seront toujours modifiables si vous les faites vous-même en achetant les pièces.

La partie software

Auteur : Fédritzi Benjamin

Pour la partie Software (à savoir tout ce qui est logiciel et programme), il n’y a pas de recette miracle ici, c’est plutôt une question d’entretien. La plupart des performances ne sont améliorables qu’en changeant des pièces de votre ordinateur. Mais vous pouvez soulager la charge de travail de votre ordinateur avec des actions simples.

 

Auteur : Fédritzi Benjamin

Tout d’abord, le gestionnaire des tâches :

Si votre ordinateur est extrêmement lent au démarrage, il est fort probable qu’il y est trop de logiciels chargés par votre ordinateur dès le démarrage de celui-ci, ce qui pose un problème, car votre processeur est déjà occupé par le chargement de votre logiciel d’exploitation, et a du mal à démarrer autant de logiciels en même temps. Pour limiter le nombre de ces logiciels, ouvrez le gestionnaire des tâches (en appuyant sur les touches CTRL, SHIFT et ECHAP en même temps, Windows vous l’affichera directement) et allez dans la section Démarrage. Ici, vous pouvez voir quels logiciels sont lancés au démarrage de votre ordinateur : faite « clic-droit » et « désactiver » sur certains logiciels inutiles au démarrage de votre ordinateur (comme Skype par exemple) afin qu’il ne se lance plus dès le début, mais seulement lorsque vous le leur demandez, ce qui soulagera votre ordinateur au démarrage.

En ce qui concerne la partie nettoyage de votre ordinateur, sachez que lorsque vous voulez désinstaller un logiciel, le mieux est d’utiliser un logiciel comme CCleaner :

Auteur : Fédritzi Benjamin

Ces logiciels permettent un nettoyage propre de votre ordinateur lors de la désinstallation d’un logiciel, afin qu’il ne reste pas de fichiers superflus, qui au fil du temps, ralentiraient votre machine. De plus, il est possible grâce à ce logiciel, de nettoyer votre ordinateur, en supprimant les données inutiles (comme les cookies et l’historique de vos navigateur web) et de réparer les erreurs de registres. Tout ceci parait inutiles sur le moment, mais c’est au fil des années que vous vous rendrez compte que cela a un énorme impact sur votre ordinateur.
Enfin, il existe une possibilité Software pour augmenter les performances de votre ordinateur, c’est l’Overclocking. Cela consiste généralement à augmenter la fréquence de calcul de votre processeur et/ou de votre GPU, afin qu’ils calculent plus rapidement. Mais cela a un prix, d’abord, votre ordinateur chauffera beaucoup plus que d’habitude, il vous faudra donc un bon système de refroidissement (ventilateur, etc…). Ensuite, la durée de vie de vos composants sera énormément réduite, surtout si vous vous y prenez mal, car ils ne sont pas censés atteindre un tel régime. Et enfin, il est extrêmement compliqué de faire cela en toute sureté, car une fausse manipulation, et un de vos composant risque de griller et de ne plus être utilisable. Cette méthode fait ses preuves (peut augmenter la puissance d’un ordinateur de 20%), mais est très risqué et n’est à utiliser que si vous êtes sûr de vous.

En ayant lu cet article, vous devriez maintenant être capable de résoudre les problèmes de votre ordinateur en observant son comportement, être capable d’améliorer votre ordinateur afin qu’il survive à son temps, en changeant ses pièces et en l’entretenant régulièrement comme expliqué dans la partie Software.

 

Benjamin Fédritzi

Pour en savoir plus :

Les secrets du processeur et de la carte mère

Une durée de vie limitée des disques SSD

 

Comments are closed.