Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

Étudier à l’étranger : une bonne préparation pour de gros avantages

En France, 70% des étudiants rêvent d’aller étudier à l’étranger. Mais seulement 15 % réalisent ce rêve, ce qui est peu. Rêve pour certains, mais contrainte pour d’autres, partir à l’étranger est maintenant un prérequis essentiel dans le CV pour qui souhaite occuper une place importante au sein d’une entreprise.

Des avantages considérables

Toutes les destinations sont possibles.

Toutes les destinations sont possibles.

Quoi de mieux, pour apprendre une langue, que de s’immerger dans une ville où toute la population parle cette langue ? En effet, devenir bilingue dans son pays d’origine à l’aide de cours théoriques n’est pas monnaie courante. Cependant, il n’y a pas d’illusions à se faire : il faut envisager une immersion minimale de 3 mois pour commencer à maîtriser la langue.
Sur le plan professionnel, l’avantage est considérable car cela favorise l’insertion dans le monde du travail et surtout l’ascension hiérarchique. Plus le poste que vise l’étudiant pour l’avenir implique de responsabilités, plus une ou plusieurs langues en complément de la langue maternelle sont nécessaires. Par ailleurs, un séjour à l’étranger permet de découvrir une nouvelle culture, d’autres modes de vie.
Outre l’impact sur le CV, ce type de voyage offre aussi la possibilité de poursuivre un cursus universitaire, de revenir bilingue et en ayant achevé ses études.

 Les démarches à effectuer

EtudesEtranger_image3

Un programme d’échange.

Pour poser les bases de son projet, il faut avant toute chose postuler dans une université du pays où l’on veut se rendre. Ensuite, il faut déterminer le moment de l’année où l’on souhaite partir. Enfin, il est bon de choisir un programme qui allège les démarches. Erasmus et Leonardo sont les plus connus, mais il existe d’autres programmes d’échanges internationaux.
Une fois les bases posées, il reste à mettre en place son projet. Pour cela, il est essentiel de s’interroger sur le mode de financement (prêt étudiant, bourse). En effet, le coût annuel (englobant études et vie quotidienne) va de 4 500 euros pour une destination telle que l’Inde à environ 30 000 euros pour une destination telle que les États-Unis ou le Royaume-Uni. Ce qui n’est clairement pas donné. Et il n’existe pas d’aides hormis les bourses du CROUS, qui ne sont pas accessibles à tous. Il faut donc avoir les moyens de partir.
Il faut aussi réfléchir aux choix du logement (privé, universitaire…). Et il est très important de prendre une assurance santé étudiant quand on voyage hors de l’Union européenne.

Être prêt

EtudesEtranger_image2

Une étudiante internationnale

Il est également nécessaire d’avoir une grande maturité pour assumer seul la vie au loin. En effet, il est difficile de quitter sa famille et ses amis, de démarrer une nouvelle vie et de s’occuper de toutes les dépenses qui y sont liées. En tant qu’étudiant, ce dernier point n’est pas simple. De plus, il faut être prêt à faire face au dépaysement.
Pour conclure, étudier à l’étranger représente une opportunité à saisir car elle comprend de nombreux avantages, surtout quand on aspire à un poste à hautes responsabilités. Et ce que ce soit pour un séjour, un voyage ou pour s’installer. Mais avant toute chose il faut bien s’assurer d’y être préparé psychologiquement et d’avoir le degré d’autonomie nécessaire.

Rockyatou Cissé

Pour en savoir plus

Site Étudions à l’étranger
Le Portail étudiant (site du ministère de l’Éducation nationale)
Article « Partir à l’étranger : le coût des études dans 15 pays » (site L’Étudiant)

Comments are closed.