Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

LA ‘NDRANGHETA

mafia-ndrangheta[1]Origine de la ‘Ndrangheta 

La ‘Ndrangheta est l’une des mafias les plus anciennes d’Italie, c’est pourtant la dernière à avoir été connue.  Le mot ‘ndrangheta, si on le décompose, vient du grec « andraghatia » qui signifie en français héroïsme et vertu. Cette mafia prend naissance dans le sud de l’Italie, en Calabre. À l’origine, les ‘ndranghetistes étaient des bergers chargés de récupérer un impôt, le « pizzo« , pour le donner ensuite à l’État; mais ils ne le firent pas, s’approprièrent  le pizzo et devinrent des brigands. La ‘Ndrangheta a commencé à faire parler d’elle en 2007 lors d’assassinats, la tuerie de Duisbourg, en Allemagne, une guerre entre deux familles de la ‘Ndrangheta originaires de San Luca, il s’agit d’une vendetta qui fera 6 morts de ‘ndranghetistes âgés entre 16 et 39 ans.

Cette organisation criminelle est la plus puissante d’Italie devant les fameuses organisations comme la Camorra, Cosa Nostra et la Sacra Corona Unita. Son chiffre d’affaires: 53 milliards d’euro en 2013, provenant essentiellement du narco trafique. Elle a généré selon une étude italienne autant d’argent que la Deutsche Bank et McDonald’s réunis en 2013, soit 3,5% du PIB Italien. Elle est la plus difficile à cerner à cause de son silence. Les ‘ndranghetistes font partie, en effet, d’une famille de sang; en cela, la ‘Ndrangheta est différente de sa cousine Cosa Nostra qui exige des conditions pour entrer dans la « famille« , comme d’être italien de deux parents, par exemple. Dans la ‘Ndrangheta, c’est le sang qui prime; c’est pour cette raison qu’il est difficile d’arrêter ses membres, on compte très peu de repentis, ils ne donnent pas leur famille. S’ils la donnent leur sort est la mort assurée à tous les coups.

Les activités de la ‘Ndrangheta à linternational map ndrangheta

Cette organisation opère dans tous les domaines, qu’ils soient violents, comme la prostitution, (environ2 milliards d’euro), le pizzo (le racket, environ 2,9 milliards d’euro), la drogue, (24 milliards d’euro) ou les meurtres, ou plus « diplomatiques » comme le recyclage (19,6 milliards d’euro), la négociation de gros chantiers d’urbanisme, la destruction de déchets nucléaires, ou même l’obtention de bulletins électoraux par corruption (sans user de la force). Cette activité permet à ses membres de prendre du pouvoir, car l’élu municipal, par exemple, leur sera redevable par la suite. Il devient ainsi associé.

Ces mafieux puisent leur force dans leur mobilité. L’organisation est présente dans le monde entier. En Amérique du Sud, elle est présente en Colombie et au Venezuela.  Des grossistes s’y trouvent, qui alimentent en cocaïne leur clan mais aussi Cosa Nostra, Sacra Corona Unita et la Camorra. Ils envoient le plus souvent la drogue en Afrique de l’ouest, où elle est conditionnée dans des boites de conserve, ayant la marque « made in Benin ». Puis, elle se retrouve un peu partout en Europe, surtout en Italie. A Milan notamment où, en 2012, un laboratoire a été découvert contenant plus de 370 kg de cocaïne.

village san luca

Activité discrète et montante en France : 

La ‘Ndrangheta commence à s’implanter en France, notamment dans le sud de la France, en investissant dans le BTP de façon légale. Elle commence à être propriétaire de nombreux bâtiments, un peu comme les qataris, mais toujours de façon discrète. À Menton, il s’est avéré que les locaux de la gendarmerie qui avaient été construits et appartenaient à la ‘Ndrangheta; personne ne le savait. A Marseille, la Police judiciaire a remarqué une infiltration de l’organisation dans la région. Selon elle, l’organisation est « en tête des organisations transnationales en termes d’évaluation de la menace, eu égard à son étanchéité et à l’efficacité de ses réseaux, notamment dans le cadre du trafic de cocaïne». On parle de « colonies opérationnelles ». On sait que des membres de la ‘ndrangheta implantés en France travaillent discrétement en association avec le banditisme français, notamment avec le milieu corse pour le trafic de drogue. Pour l’instant les ‘ndranghetistes investissent en France. Ils ne ramènent pas la violence du pays avec eux, ils font les choses « proprement », dans le but de blanchir l’argent sale. Le peu de plaintes portées contre eux sont finalement retirées, certainement à cause de la pression qu’ils exercent sur leurs victimes. Ils prennent toutes leurs précautions et font régner l’omerta (loi du silence).

Cette organisation est marquée sur la liste noire américaine comme étant l’un des principaux ennemis des États-Unis et elle représente une menace en Europe.

D’année en année cette organisation prend de l’ampleur, il semble que l’on ne puisse en arrêter le développement.

Gino Sartorio

 

Comments are closed.