Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

Le costume, l’habit qui fait l’étudiant.

Pour une très grande partie des étudiants, et même pour ceux qui sont déjà entrés dans la vie active, l’entretien est un passage obligé qui a ses rites, ses rituels et ses codes. Il s’agit de rencontrer de potentiels tuteurs de stage ou même de futurs employeurs. Il est donc important de ne négliger aucun détail pour ne pas laisser la moindre impression négative dans l’esprit du jury. Il est bien connu qu’avec de l’expérience, beaucoup peuvent, dès le premier regard, juger une personne, selon sa posture, une poignée de main et également sur ses vêtements. Il est donc important, quel que soit le milieu dans lequel nous travaillons ou étudions, de prendre le temps de bien choisir sa tenue. Notre apparence est notre vitrine, elle peut refléter notre personnalité, nos humeurs, nos goûts, notre milieu social… Pour qu’un entretien soit réussi, il faut donc accorder une importance et un soin légitime à notre tenue ; de cette façon, la forme pourra mettre le fond en valeur.

C’est alors que le costume entre en scène.

Il s’agit de la tenue qui apporte l’élégance et l’assurance dont tout candidat a besoin. Et si l’on n’accorde pas assez d’importance au choix de celui-ci, on peut commettre des erreurs de style; dans ce cas le costume produira l’effet inverse. Il faut donc apporter de l’attention aux vêtements choisis : coupe, couleurs, motifs, accessoires, etc. Et il existe quelques règles de style qu’il faut résolument connaître lorsque l’on prépare sa tenue pour le grand jour :

La chemise : La chemise est une pièce clef du costume, elle permet de mettre en valeur les autres parties de votre tenue par un léger contraste ou bien en renforçant les motifs choisis.

Attention, ici nous parlons de chemise, et non de chemisette (manches courtes), laquelle n’est pas un élément de costume. On choisira de préférence un col italien ou classique pour conserver un aspect formel à la tenue.

*1Le col fermé ne doit laisser passer qu’un doigt entre le tissu et le cou, et les pointes du col doivent se nicher sous les revers de la veste. La gorge de la chemise doit être soit classique, soit américaine. Pour un côté plus solennel on optera pour une gorge cachée. Les manchettes peuvent être simples, cassées, ou bien de type mousquetaire. Dans ce dernier cas, on arborera des boutons de manchette sobres.Pour ne pas se tromper :

La couleur blanche se marie avec tous les costumes.

Un bleu ciel est également une très bonne option.

On évitera les couleurs flashy ou trop fantaisistes et le noir qui risque de vous donner un air triste.

*2

La veste : Le costume doit toujours avoir une coupe en accord avec votre morphologie :

-La veste doit tomber parfaitement sur les épaules ;

-les manches s’arrêtent au niveau du poignet ;

-On ne doit jamais, au grand jamais, fermer le dernier bouton de la veste.

Pour le choix de la couleur, le costume noir n’est pas la meilleure option :

Cette couleur est plutôt réservée aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Il vaut mieux privilégier le gris anthracite, ou le bleu marine, des incontournables de toute garde-robe des maîtres en la matière. Quant au boutonnage, on distingue plusieurs types de veste selon le nombre de boutons et la manière de les attacher. Le plus indiqué pour les novices est la veste à deux boutons simples.  Mais il existe des vestes à trois ou quatre boutons, ou bien des vestes à six boutons se fermant de façon croisée.

*3

Le pantalon et les chaussures :  Le pantalon doit évidemment être uni avec la veste, il faut donc les acquérir ensemble. Il doit posséder un pli vertical sur la longueur de la jambe. Il doit tomber parfaitement sur la chaussure, sans ourlets, en ne se cassant qu’une seule fois.
Il est préférable que la ceinture soit de la même couleur que les chaussures. Les chaussettes blanches sont absolument proscrites.  On privilégiera du noir ou du bleu marine. Elles doivent également atteindre une hauteur correcte au niveau du mollet, pour éviter à vos interlocuteurs la désagréable vision de votre niveau d’épilation, comme le font souvent nos chers politiciens lors d’émissions télévisées.

 

 

*4Les chaussures doivent être d’une couleur en accord avec celle du costume et cirée de façon impeccable.

*5Pour ne pas se tromper :

-Les chaussures noires vont avec tout.

-Les chaussures de couleur marron ou camel se portent de préférence avec des costumes de couleurs grise, bleu clair ou bien bleu marine.

 

 

 

 

Les accessoires:  Si l’on choisit de porter plusieurs pièces à motifs, pour conserver une certaine harmonie dans la tenue, lorsque les motifs sont de même type (chemise et costume à carreaux ou à rayures), ils doivent l’être à des échelles différentes. A l’inverse, lorsque les motifs sont de types différents, ils doivent être à la même échelle. Après savoir assimilé ces quelques règles pratiques, il est important d’agrémenter sa tenue d’accessoires ; ils apportent une touche d’élégance et de raffinement qui montrent que vous avez fait l’effort d’être présentable pour l’entretien. *6

La cravate est l’une des pièces maîtresse de la tenue : Il faut donc la choisir avec le plus grand soin. Sa largeur ne doit pas dépasser celle du col de chemise ainsi que celle des revers pour conserver une structure régulière de l’ensemble. On évitera les cravates trop fines, fléau produit par un grand nombre de marques de prêt à porter. La couleur de la cravate est le détail principal. Elle peut fournir bon nombre d’indications sur votre personnalité. Le choix le plus judicieux est la cravate bleu marine unie, avec la chemise blanche, il s’agit de l’option la plus classique. Au-delà de la cravate seule, il existe un éventail de combinaisons d’accessoires possibles : une belle pochette en soie, de sobres boutons de manchette ou bien encore une épingle à cravate. Le mieux est l’ennemi du bien. Il ne faut cependant pas non plus en faire trop, sinon la tenue paraîtra surchargée et excentrique. Vous voulez simplement sortir du lot et non attirer tous les regards sur vous. Deux à trois accessoires feront amplement l’affaire. Après avoir pris connaissance de ces quelques règles utiles pour affronter n’importe quel jury. Par exemple, il est utile de savoir que les jurys anglais apprécient particulièrement le style « college ». Toutefois, il n’est pas nécessaire de suivre ces règles à la lettre. Car les règles sont faites pour être transgressées. 

 

Adrien Jarousseau-Wittreck

Comments are closed.