Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

L’enjeu des exoplanètes

exopanete_ill1_1
La recherche d’exoplanètes est un réel défi de l’Homme depuis les années 90. En effet, grâce à l’invention de nouveaux instruments qui permettent une observation plus nette et plus précise de ce qu’il y a dans l’espace, on arrive à distinguer des étoiles et planètes se trouvant à une très grande distance de la Terre.

Les exoplanètes

C’est ainsi, que pour expliquer ce sujet très passionnant, je vous présente une interview de Jean-Pierre Luminet, astrophysicien, par Futura-Science :
« Depuis l’époque de Kepler et Galilée où l’on a commencé à comprendre que les étoiles visibles dans le ciel sont en fait des soleils, on a logiquement pensé qu’elles pouvaient être entourées de planètes. À l’époque, il n’existait pas de moyens expérimentaux pour mettre ces planètes en évidence, car l’observateur est ébloui par leurs étoiles, alors que les planètes ne brillent pas par elles-mêmes. Il a fallu attendre les années 1990 pour voir apparaître des instruments pouvant mettre en évidence ces planètes extrasolaires. La surprise est venue de découvrir d’abord de grosses planètes gazeuses gravitant très près de leur étoile. Ces découvertes ont poussé à la révision des modèles de formation des systèmes planétaires.

Une autre question importante est celle des exoterres. Il faudrait que ces planètes ne soient pas trop grosses et non gazeuses, de type tellurique. Elles devraient graviter dans l’habitabilité d’une étoile, région où la température de la planète est comprise entre 0 et 30 °C. S’il y a de l’eau à l’état liquide ainsi qu’une atmosphère, il existe une possibilité théorique que ces planètes puissent accueillir la vie. »

Les facteurs correspondant à l’apparition de la vie

exoplanete_ill2_1
En effet quels sont les divers facteurs qui permettent de considérer une planète comme une exoplanète. C’est la question du journaliste de Futura-Science, qui demande à l’astrophysicien quels sont les éléments nécessaires pour que la vie apparaisse dans une exoplanète :
« Il faudrait a priori trois ingrédients nécessaires mais peut-être pas suffisants pour que la vie apparaisse. Le premier ingrédient est la chimie du carbone, elle est universelle puisque le carbone fait partie des éléments fabriqués naturellement par les étoiles, il y en a donc un peu partout dans l’Univers. Le deuxième ingrédient est l’eau, ce mélange d’hydrogène et d’oxygène est abondant dans l’Univers, il y a donc de l’eau un peu partout. Le dernier ingrédient est l’énergie, qui est présente surtout au voisinage des étoiles. »
Voici comment cet astrophysicien de renom nous expose son point de vue. Très clairement, il est fort probable de trouver une étoile comme notre Soleil et une planète comme la Terre dans cet immense univers. En effet, pourquoi il n’y aurait-il pas un regroupement de planètes autour d’une étoile comme notre système solaire ?

Les découvertes réalisées

exoplanete_ill3_1
À ce jour, l’Homme a découvert de nombreuses exoplanètes mais on n’a toujours pas pu vérifier si toutes les conditions nécessaires à la vie sont présentes afin que celle-ci puisse apparaître dans ces autres planètes. C’est pourquoi le CNES (Centre National d’Études Spatiales) a interviewé Michel Viso, responsable des programmes d’exobiologie, afin de savoir comment et combien les exoplanètes sont découvertes avec nos nouvelles technologies jusqu’ici :
« Les astronomes ont longtemps supposé l’existence d’exoplanètes mais ce n’est qu’au cours des années 1990 que les premières ont été détectées, tout d’abord de façon indirecte. Aujourd’hui, plusieurs satellites comme CoRoT et Kepler sont capables de les identifier grâce à la méthode des transits.
Cette technique met en évidence l’ombre de la planète lorsqu’elle passe entre son étoile et la Terre, occasionnant une diminution de sa luminosité. Actuellement, environ 2.000 exoplanètes sont identifiées. Les premières aperçues étaient plutôt massives et proches de leur étoile ; d’autres planètes plus éloignées ont pu être vues par la suite grâce à l’affinement des techniques et méthodes de recherche. »

On a ainsi pu trouver plusieurs exoplanètes. La question qui subsiste est de savoir si une de ces exoplanètes découvertes réunis les conditions nécessaires à la vie afin de savoir si l’Homme peut envisager d’y habiter.

Jeffrey Rayman
Pour en savoir plus
Interview de Jean-Pierre Luminet 

Comments are closed.