Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

L’Urgence Bar : le bar de malade

Paris est une ville pleine de surprises et ne manque pas d’attirer ceux qui ont envie de concepts originaux. C’est le cas d’un groupe de jeunes filles qui, pour Halloween, ont voulu tester l’Urgence Bar. Elles ont accepté de nous donner leurs impressions sur ce bar hors du commun.
Le Cygne Noir : Est-ce la première fois que vous venez à l’Urgence Bar ? Si oui, comment le connaissez-vous ?
Marion : oui c’est la première fois.
Juliana : En fait, on voulait faire quelque chose d’original pour Halloween et j’ai des amis qui m’avaient parlé de l’Urgence Bar, alors j’ai proposé aux filles d’y aller et on s’est dit pourquoi pas.

image 3 sandra
Le Cygne Noir : Qu’est-ce qui vous plaît dans ce bar ?
Garance : Juliana nous avait expliqué que la déco était géniale, sur le thème de l’hôpital, mais pour être franche on ne s’attendait vraiment pas à autant de détails, jusqu’à avoir un stéthoscope et des pilules sur notre table, c’est hyper bien fait. Le plus drôle c’est que les cocktails sont servis dans des biberons.
Claire : Dans les toilettes, ils ont même affiché des photos de paires de seins et de paires de fesses de personnes venues à l’Urgence Bar.
Marion : En plus, vu que c’est Halloween, ils ont rajouté des toiles d’araignées partout et beaucoup de décorations d’Halloween, ça donne un effet hôpital de l’horreur.
Flavie : Sinon, les serveuses et les barmans mettent vraiment de l’ambiance, en plus ils sont déguisés pour l’occasion, et lorsqu’on passe sa commande c’est vraiment spécial, demande à Juliana (elles rient).
Juliana : Les noms des cocktails sont vraiment spéciaux ; alors, quand le serveur nous a demandé « qu’est-ce que vous voulez ? » j’ai répondu « Euh, moi, je voudrais un toucher rectal (c’est le nom de mon cocktail) » et le serveur m’a répondu « ah ouais, tu es plutôt directe comme fille, bon bah laisse-moi terminer ma commande et on va dans les toilettes » avec un petit clin d’œil. C’était pour plaisanter, bien sûr.

photo2
Le Cygne Noir : Est-ce que vous trouvez que les prix des cocktails sont corrects ?
Claire : Les cocktails sont dans des biberons, donc la quantité est plus grande que dans un verre normal, mais payer 10 euros le cocktail reste cher. En revanche, pour l’occasion, ça en vaut la peine, puis il faut au moins tester une fois pour la décoration et l’ambiance.

photo3
Le Cygne Noir : Merci beaucoup les filles ! Et profitez bien de votre soirée Halloween !

Interview de Sandra Benamar, avec la participation de Garance Fessler, étudiante à l’IESEG, école de commerce, Flavie Chanut, étudiante à l’ESSCA, école de commerce, Marion Saulard, étudiante en médecine, Université Paris Diderot, Claire Salaun, étudiante à MEDISUP, école préparatoire de m et Juliana Pothin, étudiante en droit, Université Paris 10 Nanterre.

Pour finir le Cygne Noir a sélectionné spécialement pour les étudiants de l’IPSA des petites adresses dans Paris :
-L’Urgence Bar est ouvert de 21h à 4h :
45 Rue Monsieur le Prince, 75006 Paris
Métro Saint-Michel ou Odéon sur la ligne 4

-Pour les amateurs de hip hop américain remixé et de rap français, le Twenty one sound bar
20 Rue de la Forge Royale, 75012 Paris
Métro Faidherbe-Chaligny sur la ligne 8

-Pour ceux pour qui l’argent se fait rare, Charlie est un bar qui vous propose des « bières à deux balles », ouvert de 18h à 2h :
29 Rue de Cotte, 75012 Paris
Métro Ledru-Rollin sur la ligne 8

-Si vous avez envie d’évasion, le bar Tiki lounge et sa décoration exotique vous plaira :
26 Rue de la Fontaine au Roi, 75011 Paris
Métro Goncourt sur la ligne 11

Sandra Benamar

Comments are closed.