Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

Social et économie

Le concorde, avion doté d’une technologie hors normes, est créé dans les années 1970, grâce à une coopération franco-britannique. Cet avion supersonique permettait à ses usagers de voyager au quatre coins du monde beaucoup plus rapidement.

Au lendemain de la seconde guerre mondiale le transport par air prend un envol fulgurant.
L’idée d’un avion commercial supersonique fut alors imaginée par deux entreprises, française (Sud-Aviation) et britannique (Bristish Aircraft Corporation), qui ont mis en commun leur travaux. Ce projet amena le monde, et notamment ces deux grandes puissances européennes à l’origine du projet, à voir la naissance du Concorde. Cette avancée technologique semblait pourtant inimaginable. Mais, de nombreuses personnalités, comme Jacques Chirac ou François Mitterrand ont vu en cet avion une opportunité inouïe de gagner du temps.
En effet, ce dernier a la faculté de voler à une vitesse pouvant atteindre MACH2 ; soit 2 fois la vitesse du son. Cet oiseau blanc permettait ainsi de faire dans la même journée un aller-retour Paris-Rio De Janeiro ou encore Paris-New-York en 3h30.Chose impossible avant.
De nombreux passagers dont beaucoup d’américains ont fait des tours du monde d’une durée d’un mois grâce au concorde.
Sans oublier les vols commerciaux de 1976 à 2003.
Le concorde est donc, au point de vue social une grande avancée.

En se penchant du côté économique de cet avion, il faut savoir que les travaux de recherche et de construction ont duré 12 ans. Ces travaux ont coûté environ 7 milliards d’euros. L’oiseau blanc aura eu une durée de vie de 30 ans en connaissant quelques accidents. Il était réputé pour être bruyant et donc perturbateur pour personnes habitant aux alentours des aéroports.
Par ailleurs, les américains avaient interdit aux concordes de passer dans leur pays. Tout simplement pour tuer ce projet fabuleux et voir leur compagnie aérienne BOEING rester sur la plus grande marche du podium.
Ainsi, sur le plan économique, bien que l’entreprise construisit une trentaine de concordes, ce projet fut un échec.
D’une part, à cause du crash du 25 juillet 2000 qui fit 113 morts à Gonesse. D’autre part, à cause le contexte économique, la guerre en Irak et les lendemains du 11 septembre 2001 ; le taux de remplissage du supersonique ne dépassait pas le 20 %.
A cela il faut aussi ajouter que les coût de maintenance et d’entretien étaient très élevés. La décision économique d’arrêter définitivement les vols du Concorde fut prise en 2003 par Air France et British Airways.

Le concorde exerce toujours une fascination par les passionnés d’aéronautique. Mais, à ce jour, il n’a pas encore de successeur.

En conclusion, nous pouvons nous poser la question si cet avion n’est pas arrivé trop tôt. Dans le sens où la technologie était trop avancée pour l’époque.
Aujourd’hui, serait-il possible d’imaginer un nouvel avion supersonique ?

Le concorde

 

Liens utiles

Le Concorde

Partie 1: Technique

 

Comments are closed.