Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

Steward, hôtesse, un été dans les airs

Air France emploie des hommes et des femmes. Jusqu’ici, rien que de très banal. Mais désormais des étudiants peuvent eux aussi travailler pour la principale compagnie aérienne française, fondée en 1933 et membre du groupe privatisé Air France-KLM.

Gagner de l’argent en voyageant : un rêve accessible aux étudiants

Equipage de stewards et hôtesses d’AirFrance

Équipage de stewards et hôtesses d’Air France.

Le poste de steward/hôtesse saisonnier s’adresse aux étudiants de plus de 18 ans, motivés et disponibles les deux mois d’été. Il est donc possible de gagner de l’argent tout en visitant les plus beaux pays du monde !

Air France est la première compagnie à ouvrir ainsi ses portes aux étudiants et à leur permettre de découvrir le métier de PNC (personnel navigant commercial), qui consiste à assurer aux passagers sécurité et confort à bord des avions.

Le job d’hôtesse ou de steward saisonnier est très prisé des jeunes. La compagnie est donc obligée de sélectionner les étudiants à travers un recrutement draconien. Sont demandés : une très bonne maîtrise de la langue anglaise, un savoir-faire dans le domaine du service ainsi que le baccalauréat. Une fois que l’ensemble des tests ont été réussis, l’étudiant a toutes ses chances d’intégrer l’équipage et de découvrir quelques-unes des 183 destinations desservies par Air France.

Souriants, dynamiques, responsables

Stewart saisonnier d’Air France

Steward saisonnier d’Air France.

Reste ensuite à renvoyer une image correspondant à ce que souhaite la compagnie. C’est pourquoi Air France recherche des étudiants souriants, dynamiques, responsables et dotés d’un bon esprit d’équipe.

Une fois engagés, les stewards/hôtesses saisonniers seront en charge de la sécurité et du confort des passagers, ainsi que du service, sur les vols moyen et long-courriers. Le salaire, quant à lui, très variable selon les compagnies (le salaire moyen d’un PNC saisonnier est de 1 400 €), peut dépasser à Air France les 2 000 € par mois en comptant les indemnités repas.

Il faut tout de même savoir que ce métier est très fatiguant, puisqu’il arrive de travailler pendant dix heures de suite, notamment durant les vols de nuit. De plus, le planning est « instable », les horaires n’étant jamais les mêmes.

C’est pourtant une expérience formidable pour un étudiant qui aime voyager et découvrir de nouvelles cultures. De plus, c’est un atout pour le CV.

Clément Laprade

Pour en savoir plus

Pour postuler (un an avant)
Témoignage d’un steward saisonnier

Comments are closed.