Le Cygne noir 2017-2018

Le Cygne noir 2017-2018

Journal des élèves de l'IPSA Paris

Thomas PESQUET : Une Nébuleuse

Thomas PESQUET, portait officiel avant d’embarquer dans la fusée russe Soyouz.

L’astronaute français revu par les IPSAliens…
Thomas PESQUET est un nom familier pour les étudiants de l’école de l’air et de l’espace, devenu l’idole des passionnés de l’espace depuis son séjour dans la Station Spatiale Internationale en tant qu’ingénieur de bord. Il a décollé le 17 Novembre 2016 de Baïkonour au Kazakhstan à bord du Soyouz pour une mission de six mois et demi. Pas un jour n’est passé sans que l’on parle de Thomas, même à 400km de la Terre, l’astronaute français a partagé son quotidien en postant des photos sur les réseaux sociaux. De quoi gagner en popularité et faire partager sa passion pour la science et la conquête de l’espace et plus particulièrement auprès des amoureux de ce domaine qui, pour la plupart, le suivent sur Facebook, Twitter ou encore Instagram, mais êtes-vous sûrs de vraiment le connaître ? Les étudiants de l’Institut Polytechnique des Sciences Avancées du campus Paris Sud ont répondu à nos questions le Mardi 17 Octobre 2017.

1- En quelle année Thomas PESQUET est-il né et de quelle ville est-il originaire ?
– Entre 30 et 40 ans originaire de Toulouse
– Entre 35 et 45 ans, né à Lyon
– 30 ans de Paris
Né le 27 février 1978 et originaire de Rouen Thomas PESQUET a 39 ans. Il est fils d’un professeur de maths-physique et d’une institutrice. L’astronaute Normand a suivi une grande partie de sa scolarité à Dieppe. Son professeur de Mathématiques au Lycée Jehan-Ango en première terminal, Monsieur Capelle, témoigne lors d’une interview
« Certes, Dieppe n’est pas une grande ville, mais l’aventure de Thomas montre que des parcours de réussite sont possibles . »
Sébastien Jumel, maire de la ville, rend hommage à l’enfant du pays,
«  Thomas, dit-il, c’est le symbole de l’excellence, mais aussi de l’humilité. Il est celui qui touche les étoiles sans oublier d’où il vient.  »
2- Quelle est la situation familiale de Thomas ?
– Il est marié
– il a des enfants
– il est célibataire
La tête dans l’Univers, le cœur en orbite… mais les pieds sur Terre. Ingénieure de profession, Anne Mottet est la compagne de notre astronaute français. Chargée de politiques d’élevage à la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, Anne est une femme brillante et très occupée donc cela va de paire avec son compagnon ! Ils ne sont pas marié et n’ont pas d’enfant, mais ce qui n’empêche pas le couple d’avoir de beaux projets…
« Je vais certainement l’emmener dans un des endroits que j’ai admirés de là-haut : les Bahamas, avec ce camaïeu de bleus, l’Australie ou l’Afrique de l’Est… »
, se confie Thomas Pesquet au magasine Télé-Loisir.
3- Quelles études a fait Thomas et de quelle école est-il diplômé ?
– diplôme d’ingénieur en aéronautique
– diplômé de l’IPSA
– étude de pilote
Selon Jean-Baptiste Bigouin, étudiant de 5ème année à l’IPSA qui a eu l’honneur d’échanger avec l’astronaute au Salon de Bourget:
 » Il n’est pas pilote de chasse et n’a pas eu la mention «très bien» au bac. Thomas Pesquet, le 10e astronaute français de l’histoire, n’est pas un être exceptionnel. Enfin, si, à certains égards. Mais il ne correspond pas à l’image que l’on se fait d’un astronaute. Ce n’est pas le plus brillant ou le plus charismatique. Il détient un CV plutôt banal et singulier ».
En effet, Thomas détient un baccalauréat scientifique passé au lycée Jehan Ango de Dieppe, il suit une classe préparatoire aux grandes écoles au Lycée Pierre Corneille de Rouen, dont il sort en 1998. Il entre ensuite à l’École Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace de Toulouse (Supaéro), dont il est diplômé en 2001 avec une spécialité conception et contrôle des satellites. Il passe sa dernière année de formation à l’École polytechnique de Montréal au Canada, dans le cadre d’un programme d’échange d’étudiants suivant le master Aéronautique et espace.
4- Quelle profession exerce Thomas PESQUET ?
– ingénieur en aéronautique
– astronaute
-je ne sais pas
Thomas effectue son stage de fin d’étude d’ingénieur en 2001 chez Thales Alenia Space à Cannes où il développe un outil de conception de système satellitaire au moyen de techniques d’ingénierie concourante.

A partir d’octobre 2001, il travaille comme ingénieur en dynamique à Madrid en Espagne. De 2002 à 2004, Thomas travaille pour le CNES, l’agence spatiale française, en tant qu’ingénieur de recherche, sur l’autonomie des missions spatiales. À partir de fin 2002, il est l’un des représentants du CNES auprès du Comité Consultatif pour les Systèmes de Données Spatiaux, où il travaille sur le soutien mutuel entre les agences spatiales internationales.

Étant un pilote privé et surtout passionné, Thomas est sélectionné en 2004 pour suivre le programme de formation des pilotes de ligne d’Air France. Une fois diplômé, il commence à voler en 2006 en tant que pilote sur Airbus A320 pour la compagnie Air France. Avec plus de 2300 heures de vol à son actif sur des avions commerciaux, il devient instructeur sur A320.

Il est candidat en 2008 pour les séances de recrutement de l’Agence Spatiale Européenne. C’est en mai 2009 qu’il est sélectionné pour devenir astronaute avec cinq autres personnes, Thomas est  le plus jeune d’entre eux. Il deviendra suite à ce séjour le deuxième astronaute français à avoir effectué un séjour long. Comme lui, les cinq autres candidats reçus n’étaient pas initialement dans le domaine du spatial, des médecins, des chercheurs en biochimie ou encore des militaires participaient aux recrutements.

5- Quel sport pratique Thomas ?
– tennis
– course à pied
– musculation

Il est ceinture noire de judo et aime pratiquer le basketball, la course à pied, la natation, le squash et des sports d’extérieurs comme le VTT, le kite surf, la voile, le ski et l’alpinisme. Il a également beaucoup pratiqué la plongée sous-marine et le parachutisme. Il aime aussi voyager, jouer du saxophone et lire.

6- Dans quel but Thomas  est-il allé sur la station spatiale internationale ?
– Pour la célébrité
– Pour enrichir son CV
– Pour réaliser des expériences

Pesquet est ingénieur de vol. Comme les autres membres de l’équipage, son temps est partagé entre la réalisation d’expériences scientifiques et la maintenance de la station spatiale. Au cours de son séjour spatial d’une durée de 196 jours, quatre sorties dans l’espace ont été réalisées. Dans le cadre de sa mission, il doit mener plus d’une centaine d’expériences scientifiques pour moitié conçues sous l’égide de la NASA, l’autre moitié sous celle de l’Agence spatiale européenne, dont certaines développées par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale sur le vieillissement artériel.

L’idole des jeunes passionnés renferme encore des secrets pour la plupart de nos étudiants. Au court de notre enquête dans l’enceinte de l’IPSA nos questions révèlent des connaissances qui restent flous sur notre astronaute, étonnant pour une école de passionnés ! A l’exception de certains chanceux qui ont pu le rencontré lors de conférences organisées après son retour sur Terre.

Alors, à quand le prochain voyage de notre astronaute favori dans l’espace ? Sera-t-il le premier homme à se rendre sur la Lune ?

Charlotte Metenier et Brian Kalfane

Comments are closed.